• -10,95 €
La Fileuse d'argent

La Fileuse d'argent

Naomi Novik

Il y a Miryem, fille de prêteur, bien décidée à récupérer l'argent de ses débiteurs pour sauver sa mère. Wanda, obligée de travailler comme servante pour payer les dettes de son père. Et Irina, la fille du duc, promise à une alliance politique. Trois jeunes filles qui vont devoir se battre pour gagner leur liberté et sauver leur monde des redoutables Staryk. Un conte enchanteur qui a reçu le prix Locus 2019.
10246379
21,90 €
10,95 € Économisez 10,95 €
Derniers articles en stock

Il y a Miryem, fille de prêteur, bien décidée à récupérer l'argent de ses débiteurs pour sauver sa mère. Wanda, obligée de travailler comme servante pour payer les dettes de son père. Et Irina, la fille du duc, promise à une alliance politique. Trois jeunes filles qui vont devoir se battre pour gagner leur liberté et sauver leur monde des redoutables Staryk. Un conte enchanteur qui a reçu le prix Locus 2019.
10246379

Fiche technique

Compilation
Non
Hauteur (mm)
242
Largeur (mm)
157
Profondeur (mm)
37
Auteur
Naomi Novik
Type de livre
Noir
Reliure
Brochée
Nombre de pages
496
Poids (Kg)
0.622
Editeur
PYGMALION
Exclusivité
Non

À propos de l’auteur

Naomi Novik est née à New&nbsp,York en 1973. D'origine polonaise, elle a été bercée par les contes d'Europe de l'Est et Le Seigneur des anneaux. Diplômée de littérature anglaise et d'informatique, elle a participé au design et au développement du jeu vidéo d'heroïc-fantasy Neverwinter Nights&nbsp,: Shadows of Undrentide.
Après cette expérience, elle réalise qu'elle préfère la littérature à la programmation et se lance dans l'écriture des Dragons de Sa Majesté, premier tome de la série Téméraire (dont les droits ont été récemment achetés pour le cinéma par Peter Jackson, le réalisateur de la trilogie du Seigneur des anneaux). Passionnée de fantasy, mordue d'Histoire, Naomi Novik porte un grand intérêt à la période napoléonienne et a un penchant tout particulier pour Patrick O'Brian et Jane Austen.
En avril 2007, elle a reçu le prix du Meilleur premier roman américain.