Correspondance complète t.1

Achat Livre : Correspondance complète t.1 - Yves Bonnefoy
Yves Bonnefoy a entretenu une abondante correspondance. Il avait soigneusement gardé et classé les lettres qu'il recevait, ce qui a permis de reconstituer un grand nombre d'échanges. En les lisant, on pénètre dans l'atelier d'Yves Bonnefoy, on y est témoin de son activité inlassable, de sa générosité, de son souci constant de la poésie, ainsi que de la vie littéraire de ces années, qu'il s'agisse de ses projets personnels d'écrivain ou du rôle qu'il joue pour permettre les publications d'autrui.
De nombreuses lettres d'Yves Bonnefoy ont été retrouvées, dans des bibliothèques françaises en France ou à l'étranger (nombre de ses amis étant des écrivains, ils ont déposé leurs archives dans des institutions : Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Imec, bibliothèques d'universités américaines, etc.) ou chez leurs destinataires. Ces destinataires sont extrêmement variés. Ses aînés : André Breton, Gilbert Lely, Pierre Jean Jouve. Ses maîtres :
Gaston Bachelard, Jean Wahl, André Chastel. Ses amis poètes ou peintres, venus du surréalisme :
Pierre Alechinsky et Guy Dotremont, autour de Cobra, Hans Bellmer, George Henein (le surréaliste égyptien ; c'est dans sa revue du Caire, La Part du sable, qu'Yves Bonnefoy publiera " Théâtre de Douve ", qui deviendra plus tard Du mouvement et de l'immobilité de Douve), Raoul Ubac. Les amis poètes et écrivains de sa génération : André du Bouchet, Gaëtan Picon, Jacques Dupin, Louis-René des Forêts, puis Paul Celan, qui sont ceux avec qui il créera L'Éphémère, la revue publiée par les éditions Maeght de 1968 à 1972 (un dossier consacré à L'Éphémère rassemble dans le volume des lettres échangées entre les autres membres du Comité de rédaction, qui permettent de mieux comprendre les tensions qui ont abouti à la fin de la revue) ; mais aussi Philippe Jaccottet ou André Frénaud, qui ne faisaient pas partie de L'Éphémère.
Des écrivains, professeurs, critiques, penseurs :
Michel Butor, Claude Vigée, Jean-Pierre Richard ou Henry Corbin. Des traducteurs, qui l'interrogent sur le sens de certains passages. C'est aussi la période où Yves Bonnefoy commence à enseigner aux Etats-Unis, si bien que les lettres comportent des descriptions des villes ou des campus qu'il découvre, et des amitiés qu'il y noue. Dans les débuts de sa vie littéraire, il reçoit après la publication de ses premiers livres des témoignages de sympathie et d'admiration de la part d'écrivains qui n'étaient pas ses proches, tels que Georges Duhamel, Pierre Klossowski, André Pieyre de Mandiargues, ou François-Régis Bastide.
Bien que les lettres d'Yves Bonnefoy soient exemptes de détails intimes, la grande affection qu'il porte à ses amis y transparaît à chaque ligne, souvent mêlée d'humour, ainsi que son talent de conteur (dans les lettres avec Boris de Schloezer, proche de la mort) ; de même, parfois, avec certains correspondants, apparaissent les tensions ou les désaccords qui mèneront à des prises de distance. Ce qui oriente constamment sa manière de voir et de réagir, c'est le désir que le regard poétique, son exigence, ses bienfaits trouvent leur place dans la société.

Ma liste d'envies

Correspondance complète t.1

Correspondance complète t.1

Yves Bonnefoy

Caractéristiques du produit :
Livre, 1156 pages
Référence : 9782251447483
Editeur : BELLES LETTRES
Vente Livre :                                    Correspondance complète t.1
                                     - Yves Bonnefoy
Achat Livre : Correspondance complète t.1 - Yves Bonnefoy

Prix 26,90

Disponible

Correspondance complète t.1