On laisse enfin les vieux Messieurs. Tranquilles

Achat E-Book : On laisse enfin les vieux Messieurs. Tranquilles - Gilles Héllecé
L'intrigue se passe en Provence.   De nos jours.  Non loin de Saint Rémy.   « En Provence. Le tout début de l'été. Un été chaud. Caniculaire. Un été sec. Sans air. Sans eau. Pesant sur les épaules. Sur la nuque. De toutes ses forces. Asséchant la gorge. Qui allait s'achever en fournaise. »  Deux personnages principaux dans cette intrigue : Le Vieux Papet :« Il avait acquis une maison. Pratiquement en ruines. En pierre des Baux. Dans la rue principale du Village. Pour une poignée de figues. Entre Eyragues et Saint Rémy. Grâce au Maire du Village. Au notaire. Une poignée de figues. Mais des travaux. Pour les artisans du Village. Qui lui étaient reconnaissants. Un chic type. Un peu renfermé. Un Village heureux de l'accueillir. Et fier. Un ingénieur. Agronome. Qui connaissait l'Afrique. »  et le Jeune Papet : « Le Jeune Papet était né en Afrique. Dans la même Afrique. Mais il avait toujours vécu en ville. Une ville grouillante. Accablée par la chaleur. Les odeurs. Une autre Afrique. Dont il était parti. Jeune. Sans diplôme. Pour trouver un métier. En France. Pour gagner sa vie. Sa pauvre mère, tombée sur un sale type. Un autre. Parti. Pour une autre. Pour des autres. Pas toujours des régulières. Et pour quelques bouteilles. Quelques bars crasseux. Et malfamés. » 

Ma liste d'envies

On laisse enfin les vieux Messieurs. Tranquilles

On laisse enfin les vieux Messieurs. Tranquilles

Gilles Héllecé

Caractéristiques du produit :
E-Book
Référence : 9791026237631
Sortie le : 15/07/2019
Editeur : Librinova
Format : EPUB
Livre Chapitre
Cet article est proposé par Chapitre.com, partenaire du Club.
Le suivi de votre commande sera assuré par France Loisirs.
Vente E-Book :                                    On laisse enfin les vieux Messieurs. Tranquilles
- Gilles Héllecé
Achat E-Book : On laisse enfin les vieux Messieurs. Tranquilles - Gilles Héllecé

Prix E-Book 5,49

En stock

On laisse enfin les vieux Messieurs....