«Johnny, j'peux pas me passer de toi» ; écritures de séparation et...

,

Achat Livre : «Johnny, j'peux pas me passer de toi» ; écritures de séparation et mémoire ; le livre d'or de l'église de la Madeleine - Jean-Francois Lae - Laetitia Overney
Deux ans après la mort de Johnny Hallyday, plus de mille personnes se rassemblent chaque mois à l'église de la Madeleine pour lui rendre hommage et 50 livres d'or ont été remplis. On n'a jamais vu un tel mouvement d'affection (l'ensemble compte un livre de cinq mille pages !). Les deux auteurs, spécialistes des écrits intimes, explorent ces messages et s'interrogent : Qu'est-ce qu'on écrit dans un livre d'or logé dans une église ? De curieuses manières de s'adresser au mort apparaissent : on veut "garder le contact", on fait advenir un visage comme « un frère, un père ». Est-ce l'expression d'une religiosité populaire ? Y aurait-il quelque chose du culte païen ou de la superstition ? Les deux auteurs, en se penchant sur ce qui forme comme un grand mouvement d'écriture populaire, relèvent les réminiscences de l'expérience ordinaire, du chagrin, mais aussi une certaine façon de se penser et de se sentir séparé. Un ouvrage très original, émouvant, passionnant.

Ma liste d'envies

«Johnny, j'peux pas me passer de toi» ; écritures de séparation et mémoire ; le livre d'or de l'église de la Madeleine

«Johnny, j'peux pas me passer de toi» ; écritures de séparation et mémoire ; le livre d'or de l'église de la Madeleine

Jean-Francois Lae

Laetitia Overney

Caractéristiques du produit :
Livre, 216 pages
Référence : 9782227496859
Editeur : BAYARD
Vente Livre :                                    «Johnny, j'peux pas me passer de toi» ; écritures de séparation et mémoire ; le livre d'or de l'église de la Madeleine
                                     - Jean-Francois Lae  - Laetitia Overney
Achat Livre : «Johnny, j'peux pas me passer de toi» ; écritures de séparation et mémoire ; le livre d'or de l'église de la Madeleine - Jean-Francois Lae - Laetitia Overney

Prix 15,90

Disponible

«Johnny, j'peux pas me...