Maud - 31 ans

Petite présentation

Je suis une maman qui travaille et une lectrice compulsive

Mon auteur préféré

Sophie Jomain

Mon personnage préféré

Monica Geller

Mon genre préféré

La Fantasy

Ma série préférée

Friends

J'aime

Faire découvrir de nouvelles choses à mon fils de trois ans, et bien sûr lire

Mon endroit préféré pour lire

Mon lit, le canapé, le transat...

Le livre que j'emporterais sur une île déserte

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

Asseyez-vous confortablement, écoutez Clair de Lune de Debussy et laissez-vous emporter dans le Paris occupé des années 1940, entre lutte pour la liberté et amour interdit !


Tout d'abord, je dois préciser que je n'ai lu aucun résumé avant de commencer ma lecture, il m'a suffit de voir Juin 1940 pour être de suite happée. En effet, je suis très friande des romans historiques sur la Seconde Guerre Mondiale, beaucoup d'aspects sont traités dans différents livres et la Résistance en est un qui déjà dans la réalité à un aspect romanesque, ces hommes et femmes qui ont donné de leur vie de civils pour sauver leur Pays.


J'aime beaucoup la plume de l'autrice, elle pose son Univers et présente ses personnages de manière très fluide, on sent venir l'histoire d'amour mais un peu comme la sentirait arriver les amoureux. C'est-à-dire dans une sorte d'attente impatiente. Et c'est par la suite que j'ai été surprise et accrochée, je ne m'attendais pas du tout à entrer autant dans le mouvement résistant. C'est une histoire très prenante de secrets et stratagèmes pour sauver des vies.


Les personnages sont assez jeunes et parfois la manière d'écrire peut paraître « légère » par rapport au lourd sujet qu'est la Guerre, mais n'est-ce pas justement là le bon côté de ce roman ? Ce n'est pas parce que leur pays était en guerre que ces jeunes devaient s'arrêter de vivre, certes ils combattent pour la paix, mais ils restent des hommes et des femmes découvrant la vie et ainsi l'amour ! C'est un message très positif qui en ressort, ne pas se fier à l'uniforme, ici allemand, on sort des clichés des méchants tueurs d'un côté et des gentils sauveurs de l'autre. Tous sont amenés à ôter la vie pour sauver la leur et ce versant de l'histoire ne nous ait pas épargné. C'est d'ailleurs fou de voir ce qu'ils étaient capables de faire.


J'ai beaucoup aimé le personnage de Claire/Juliette, deux prénoms pour une même femme dont deux côtes de sa personnalité s'opposent. Elle est touchante d'humanité et de vérité dans l'amour qu'elle éprouve pour les hommes de sa vie, mais aussi dans sa manière de se battre pour eux. Son histoire d'amour n'en devient que plus touchante et on vibre pour ses « amants maudits ». Le fil rouge d'ailleurs avec Clair de Lune de Debussy est tellement beau, je me suis même surprise à l'écouter en fin de lecture.


C'est une romance, d'accord, ce livre a même gagné un prix, mais pas que, on ne suit pas qu'un couple amoureux qui a des problèmes, l'enjeu se situe ailleurs. La fin est bouleversante mais juste et rend encore plus crédible le roman entier. Si vous aimez la romance, de celle à la Roméo et Juliette, maudite dès le départ, bien sur ce livre est pur vous. Mais pas seulement, cette histoire va au-delà, elle parle de l'amour universel envers les siens et de ce qu'une femme est capable de faire pour le sauver.