Alexandra - 27 ans

Petite présentation

J’aime m’évader de mon quotidien grâce à la lecture d’un bon roman

Mon auteur préféré

Virginie Grimaldi

Mon personnage préféré

Christmas Luminata

Mon genre préféré

Les Romans

Ma série préférée

Le bureau des légendes

J'aime

Lire, aller au cinéma, voyager...

Mon endroit préféré pour lire

Bien au chaud dans mon lit

Le livre que j'emporterais sur une île déserte

Harry Potter de J.K Rowling

Je conseillerai aux âmes sensibles de s’abstenir, mais en dehors de cela c’est un très beau roman que je recommande !


J’ai eu du mal à mettre des mots sur cette lecture, mais ce qui est certain c’est que ce roman est le genre de récit qui ne peut pas laisser indifférent. J’ai tout d’abord été marquée par cette famille hors du commun. Par Landon, ce père si sage et aimant qui passe son temps à raconter des histoires teintées de magie et de poésie à ses enfants. Par la mère Alka, souvent déroutante, pleine de mélancolie, qui n’arrive pas à se relever du traumatisme subit pendant son enfance. Et puis par la fratrie Carpenter, et leur évolution au fil des ans de l’enfance à la vie d’adulte. Celle qui m’a le plus marquée est bien évidemment Betty, la « Petite Indienne », puisque toute l’histoire est racontée selon sa perspective. Et je dois dire que j’ai été plutôt admirative de cette fillette qui malgré son jeune âge arrive à mettre des mots sur des événements traumatisants auxquels elle assiste malgré elle, et qui arrive à s’en sortir sans rancune malgré le racisme et le sexisme auxquels elle doit faire face constamment.


En me lançant dans cette lecture, je ne m’attendais absolument pas à y lire tant de violence. Certains passages ont été particulièrement éprouvants. A un certain point, j’ai eu cette impression que ça s’enchainait sans cesse, et malgré le fait que j’appréciais beaucoup cette lecture, j’ai aussi ressenti le besoin de faire des pauses afin de pouvoir digérer tout cela. Car malgré toute la poésie et la magie de l’univers des histoires de Landon qui sont présentes tout au long du récit, cela en reste une histoire très sombre.


J’ai beaucoup aimé le style de l’autrice que j’ai trouvé agréable et très fluide. Un récit où l’on ne s’ennuie pas malgré les quelques longueurs que j’ai trouvées au début du roman. La fin m’a complètement happée et malgré la noirceur de cette histoire, je suis contente d’avoir pu faire la connaissance de Betty, cette héroïne qui m’a épatée par son courage et sa maturité.


L’autrice nous plonge dans l’histoire familiale des Carpenter sur plusieurs années et dépeint les moments de joie comme les moments les plus sombres et les secrets qui entourent cette famille. C’est une belle fresque familiale qui est portée par le patriarche, Landon, qui nous berce de ses histoires merveilleuses et poétiques.