Au lieu de soi ; l'approche de Saint Augustin

Achat Livre : Au lieu de soi ; l'approche de Saint Augustin - Jean-Luc Marion

saint augustin ne parle pas la langue "grecque", ni celle des philosophes, ni mãªme celle des pã¨res de l'ã glise.
il ignore la moderne distinction entre thã©ologie et philosophie, n'entendant en cette derniã¨re que l'amour de la sagesse, donc de dieu et du christ. il n'appartient pas ã  la mã©taphysique, du moins entendue en son sens littã©ral et historique, le seul digne de discussion. et c'est pourquoi sa pensã©e reste toujours controversã©e et incertaine, d'autant plus que progresse l'ã©rudition et les interprã©tations - parce qu'on lui a imposã©, consciemment ou non, des lectures mã©taphysiques qui lui faisaient violence, ou parce qu'au contraire son ã©trangetã© rã©sistait ã  la mã©taphysique.
il se pourrait donc qu'aujourd'hui il nous prã©cã¨de, nous qui sortons ã  peine de la mã©taphysique, lui qui n'y est sans doute jamais entrã©. il faut donc le lire ã  partir de ses propres critã¨res et intentions: en l'occurrence ã  partir de ce qu'il nomme la confessio - parler une parole non pas produite, mais reã§ue et, une fois ã©coutã©e, rendue, afin de ne pas tant parler de dieu, que parler ã  dieu, soit dans l'aveu des fautes, soit surtout dans la louange (chap.
ii. a partir de cet ã©cart originaire ã  l'intã©rieur de la parole, il devient possible, inã©vitable plutã´t, d'envisager l'accã¨s ã  soi et son aporie. car, ici, la certitude d'exister conduit (au contraire du cogito cartã©sien) ã  l'inconnaissance de soi. l'habite prã©cisã©ment hors du soi: dans la mã©moire (l'immã©morial, plus encore que l'inconscient) (chap. ii). ainsi j'habite dans le dã©couvrement non pas thã©orã©tique mais ã©rotique de la vã©ritã©, qu'il faut aimer pour la connaã®tre (chap.
iii). ainsi j'ã©prouve, au moment d'aimer (ou de haã¯r) la vã©ritã©, l'indisponibilitã© de ma propre volontã© ã  elle-mãªme et mon exposition incessante ã  la tentation (chap. iv). l'altã©ritã© du soi ã  soi ne pourra jamais se dã©passer, mais elle peut se penser. il faut pour cela identifier l'ã©cart qui fait de je son autre le plus proche, mais le plus dã©finitif. cet ã©cart se dã©ploie dans l'ã©vã©nement du temps lui-mãªme, oã¹ ce que je suis se dã©ploie prã©cisã©ment et inã©luctablement dans la distance, la distraction et l'ã©cart l toute la difficultã© consiste alors ã  user cette distance comme d'un ã©lan hors de soi, non comme une dispersion en soi (chap.
v). l'ã©cart ambivalent de sa temporalitã© assigne en fait le soi ã  sa finitude, ou plus exactement ã  son statut de crã©ature (chap. vi): en tant que tel, l'homme n'a pas d'autre essence ni dã©finition que sa rã©fã©rence ã  dieu, que son statut d'image renvoyã©e ã  la ressemblance de dieu. ce qui prend la place du soi, ã  savoir ce renvoi mãªme ã  l'image et ressemblance, ne l'abolit donc pas, mais le reconduit ã  son lieu unique - ã  plus que soi, autre que soi, mais plus soi que soi, interior intimo meo.
a moins que cet excã¨s sur soi, le soi de l'homme ne trouve pas de lieu oã¹ se poser.

Ma liste d'envies

Au lieu de soi ; l'approche de Saint Augustin

Au lieu de soi ; l'approche de Saint Augustin

Jean-Luc Marion

Caractéristiques du produit :
Livre, 441 pages
Référence : 9782130544074
Editeur : PUF
Vente Livre :                                    Au lieu de soi ; l'approche de Saint Augustin
- Jean-Luc Marion
Achat Livre : Au lieu de soi ; l'approche de Saint Augustin - Jean-Luc Marion

Prix 35,50

Disponible

Au lieu de soi ; l'approche de...