Le Mystère de la Maison aux Trois Ormes

Le Mystère de la Maison aux Trois Ormes

Valentin Musso

Comment résoudre un meurtre que personne n’a pu commettre ?

Appelé à l’aide par le Comte de Montalabert après des lettres de menace, le commissaire Forestier s’installe dans la Maison aux Trois Ormes. Mais le premier soir, le Comte est assassiné dans son bureau, une pièce dont personne ne pouvait s’extraire…

10336887
21,50 €

1937. Tout juste retraité, le commissaire Forestier est appelé par le Comte de Montalabert afin de découvrir l’identité de celui qui lui envoie des lettres de menace. À la Maison aux Trois Ormes, ils sont cinq à avoir été conviés. Mais le premier soir, le Comte est assassiné dans son bureau, une pièce dont personne ne pouvait s’extraire. Le commissaire ignore que cette insondable énigme en cache une autre bien plus incroyable encore…

Guillemet Un vieux manoir, une pièce verrouillée de l’intérieur, un meurtre insoluble… J’ai conçu ce roman comme un hommage aux intrigues d’Agatha Christie. Mais au-delà des clins d’œil aux lectures de mon adolescence et de l’atmosphère d’un cosy crime, ce sont surtout les retournements de situation qui caractérisent ce livre : ils devraient beaucoup vous surprendre. Comme Hitchcock avait l’habitude de le faire, je pourrais dire : « Ne dévoilez surtout pas à vos amis les rebondissements de cette histoire ! »

10336887

Fiche technique

Compilation
Non
Auteur
Valentin Musso
Type de livre
Noir
Reliure
Brochée
Nombre de pages
368
Poids (Kg)
0.412
Date de sortie nationale
03/05/2024
Editeur
EDITIONS DU SEUIL
Format
Grand format
Exclusivité
Non

À propos de l’auteur

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres.

Depuis la sortie de Dernier été pour Lisa, Valentin Musso appartient à la catégorie des auteurs de polars les plus lus de notre temps.

Ce spécialiste des intrigues complexes aime expliquer des crimes d’aujourd’hui en les rattachant au passé des personnages.

Il est l'auteur de sept romans, traduits dans plusieurs langues, dont :

Sans faille (2014)

Une vraie famille, (2015)

La Femme à droite sur la photo (2017)

Dernier été pour Lisa (2018).

Quà jamais j'oublie (2021)

Valentin Musso, le thriller dans la peau

Après un triptyque américain de haut vol, Valentin Musso est de retour en France avec un nouveau thriller psychologique. L’occasion d’en savoir plus sur cet auteur singulier qu’on connaît pour son talent et reconnaît par son prénom.

Chez les Musso, l’écriture et le goût des livres est une affaire de famille. Élevés par une mère bibliothécaire, Valentin et Guillaume se découvrent très jeunes une passion pour la littérature.

Pourtant, si les deux frères vouent un culte aux Hauts de Hurlevent et se nourrissent des grands auteurs classiques français, Valentin se distingue dès l’adolescence de son aîné en jetant son dévolu sur les romans noirs américains.

Lecteur assidu de deux monstres sacrés du thriller horrifique comme Stephen King et Richard Matheson, admirateur de la virtuosité de Denis Lehane et de Donna Tartt, il se tourne naturellement vers les histoires sombres quand vient l’heure d’entamer l’écriture de son premier roman.


TROIS ROMANS POUR SE FAIRE UN NOM

Valentin Musso a 32 ans quand il envoie sous pseudonyme à un éditeur indépendant La ronde des innocents. Recueillant les faveurs unanimes d’un comité de lecture populaire composé d’internautes, le manuscrit est publié l’année suivante, en 2010.

Imprégné de références de jeunesse, ce premier roman teinté de surnaturel est rapidement suivi de Cendres froides qui connaît le même succès, accrochant au passage un prix littéraire.

En 2012, il franchit un cap avec Le Murmure de l’ogre, un thriller historique très noir ancré dans le contexte de l’après-Première Guerre mondiale, publié par une grande maison d’édition.


UN STYLE TRÈS PERSONNEL

Avec ce troisième roman doublement récompensé, Valentin Musso affirme définitivement un style où l’histoire et ses tragédies, la famille, les personnages féminins, le déterminisme social et les mystères de la psyché humaine ont toujours un rôle à jouer.

À contre-courant de ce que pratiquent une majorité de ses collègues du polar et du thriller, il n’a jamais cédé à la mode de la série écrite sur mesure pour un héros récurrent.

Peu à l’aise avec les personnages de policiers ou d’enquêteurs professionnels, l’auteur de Sans faille préfère laisser les clés de ses intrigues à des hommes et des femmes ordinaires qu’il met face à des situations extraordinaires.

De son métier d’enseignant en lettres, il a gardé le goût des scénarios savants remplis de références historiques, culturelles ou spirituelles.

Après un cycle de trois intrigues américaines successives débuté avec La femme à droite sur la photo, il revient aujourd’hui en France pour Qu’à jamais j’oublie, son neuvième roman.