Autre : J’aime beaucoup la Chick Lit, c’est le genre de romans que je lis le plus probablement car il me font rire en me renvoyant très souvent à des situations du quotidien. Les histoires de femmes, écrites par des femmes, qui permettent de prendre à la légère tout un tas de sujets.

Ingrid

Age : 41 ans

Petite présentation : Maman de 2 jeunes enfants et chercheur en cancérologie, j’adore m’isoler dès que je le peux avec mon livre du moment pour m’échapper et faire le vide !

Mon auteur préféré : Virginie Grimaldi

Mon personnage préféré: Hortense Cortes

Mon genre préféré : Chick Lit’

Mon film préféré : Fanfan

J’aime : Lire (évidemment !), coudre, tricoter, mais aussi le foot et les voyages.

Mon endroit préféré pour lire: Sur la plage, face à la mer !

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : Rien n’est noir de Claire Berest

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 4/5 

Ces petits riens qui nous animent a un titre tout trouvé ! Vous partirez dans ce roman à la rencontre de personnages attachants, de ceux que l’on peut avoir à nos côtés tous les jours, avec leurs fêlures et leurs doutes, mais qui ensemble arrivent à surmonter leurs peurs, leurs colères, leur tristesse. Et qui se constituent une vie ensemble, pleine de petits bonheurs qui leur promettent un avenir radieux !

Si vous aimez les belles relations d’amitié, les histoires qui finissent bien mais dont les personnages vous embarquent parfois avec eux vers les passages les plus sombres de leurs vie, vous allez vous régaler !

C’est un roman d’amour et d’amitié tout à la fois. Les personnages sont attachants, on découvre leurs faiblesses et leurs fêlures respectives tout au long de l’histoire. Le rythme est agréable, les chapitres relativement courts. Les récits et dialogues sont entrecoupés des réflexions des personnages écrites en italiques, comme si l’on était dans leur tête à ce moment-là.

Il y a également 2 ou 3 chapitres déconnectés du reste de l’histoire qui piquent notre curiosité et nous font penser qu’il y a un triste secret dans la disparition de la mère de Charlène. Certains passages sont amusants, d’autres vraiment émouvants et les relations d’amour et d’amitié abordées en permanence. Mais malgré ces clichés et la « fin heureuse », j’ai pris plaisir à lire ce roman qui est pleins de bonnes ondes et suggère, une fois encore, que l’amitié est un lien puissant qui unit les gens et peut rendre la vie plus douce.

Les personnages, même s’ils sont parfois un peu « clichés » sont réellement attachants et on apprécie de voir leur amitié se dérouler tout au long de l’histoire. On peut se mettre dans la peau de l’adolescente qui cherche à retrouver ses racines, de la femme de 40 ans trompée par son mari, de l’homosexuel qui a peur d’avouer la vérité à ses parents, etc…

C’est un roman, qui malgré des passages tristes, est emprunt de douceur et nous laisse sur le sentiment d’être nous aussi reconnaissant envers les amis qui nous entourent et nous permettent de vivre pleinement « ces petits riens qui nous animent ».