Autre : Je suis une passionnée de lecture et passe le plus clair de mon temps le nez dans un livre !

Aurélie

Age : 36 ans

Petite présentation : Grâce à ma maman, j’ai appris à lire dès 4 ans : ma passion pour les livres dure donc depuis 32 ans ! Educatrice spécialisée, j’ai besoin de m’évader très souvent pour fuir la réalité et pour cela, rien de tel que la lecture !

Mon auteur préféré : Erik Orsenna

Mon personnage préféré: Le chat du Cheshire

Mon genre préféré : Romance

Ma série préférée : This is us

J’aime : Les livres, les travaux manuels tels que le scrapbooking ou encore le bullet journal.

Mon endroit préféré pour lire: Du moment que j’ai un chat sur les genoux, tout va bien !

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : Longtemps d'Erik Orsenna

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 3/5

Ils ont tout pour être heureux, ils sont beaux, jeunes et talentueux. Pourtant, la vie réserve parfois des (mauvaises) surprises et il faut beaucoup de courage et d’amour pour pouvoir enfin s’unir. Heureusement, les héros n’en manquent pas !

Ce roman se lit vite et bien. En effet, le rythme et l’écriture sont fluides, ce qui permet de se plonger dans le livre sans souci. Les personnages, à défaut d’être attachants pour ma part, sont justes.

J’ai apprécié qu’il ne s’agisse pas d’une relation dominant/dominé comme c’est trop souvent le cas dans ce type de littérature. Malheureusement, les nombreuses scènes de sensualité ont été un vrai ralentissement dans ma lecture. À mon sens, il y en a trop et elles n’amènent pas forcément quelque chose à l’histoire dans sa globalité. Même s’il est évident que l’alchimie entre les deux personnages est puissante, le lecteur le comprendrait aisément avec moins de scènes de ce type. J’ai trouvé, au contraire, que ces passages desservaient les personnages qui perdent en sensualité et en mystère, atténuant ainsi le lien amoureux réel.

De plus, le contexte est trop exagéré à mon sens. En effet, Jenna est ultra-fan des Skins mais ne reconnaît pas son leader lorsqu’elle passe une semaine au lit avec lui… Lorsqu’elle arrive aux USA, tout est grandiose : une vraie production hollywoodienne ! Tout ceci manque trop de réalisme pour que je puisse m’identifier aux personnages ou intégrer réellement l’histoire. Presque trop beau pour être vrai…

Très (trop) souvent, la littérature érotique évoque des relations assez malsaines avec des personnages extrêmement torturés (enfance malheureuse, adolescence compliquée, recherche d’identité et de domination arrivé l’âge adulte, pratiques sexuelles « hors-normes » telles que le sadomasochisme…). Ici, ce n’est pas le cas ! Bien qu’il y ait de nombreuses scènes de sensualité, c’est bien l’histoire d’amour entre Jenna et Liam qui sont deux personnages pouvant « presque » ressembler à Mr et Mme Tout-le-monde. Un roman où l’amour triomphe de tous les obstacles pour être libre d’exister et de rendre heureux !

Ma note: 4/5

L’amour est-il toujours suffisant pour rendre les gens heureux ? Le passé n’est-il pas, parfois, trop violent et trop présent pour permettre à l’amour d’exister ? Le sacrifice pourrait être la solution, mais suffira-t-il ?

Comme dans le premier tome, le rythme et l’écriture sont fluides, ce qui permet de se plonger dans le livre rapidement et avec envie. Les personnages sont attachants et la complexité de Roxanne ne nous perd pas en cours de lecture. Je trouve que la personnalité de ce personnage a vraiment été bien construite et bien approfondie pour que la jeune femme soit crédible.

Même si le roman laisse peu de doutes quant à la fin de l’histoire, j’ai beaucoup apprécié le fait que Roxanne ait à franchir tous les obstacles venus de son passé et de sa construction personnelle. Au-delà de son histoire d’amour compliquée, on suit vraiment son cheminement personnel sur elle-même, ce qui est intéressant. Ce qui m’a plu également dans ce roman, c’est le fait que la relation entre Roxanne et Gaby ne soit rendue possible que par les sacrifices que l’un et l’autre se voient contraints de faire.

Même s’il y a encore un peu trop de scènes de sensualité à mon goût, elles m’ont moins incommodées que dans le premier tome. En effet, l’auteur a su faire transparaître le langage corporel et non-dit comme étant une nécessité entre les deux personnages, sans mettre en avant la recherche de plaisir à proprement parler, mais bien l’échange nécessaire pour faire passer les messages que la voix ne peut exprimer.

Les belles histoires d’amour très romantiques et simples font sans doute rêver bon nombre de femmes. Pour ma part, je les préfère avec un peu d’embûches et impliquant un travail sur soi pour être en adéquation avec l’autre : soit plus proche de la réalité d’une vie de couple !

Ce roman répond pleinement à mes attentes et à ma vision des choses, bien qu’il y ait quelques passages assez surréalistes. Heureusement, le commun des mortels ne fait pas face à un ex armé avec une soif de vengeance pouvant le conduire au meurtre ! Mais toutes les péripéties de ce roman servent parfaitement l’histoire dont le fil est logique et bien construit.