Autre : Je n'ai pas de blog ou de site internet, déjà je ne pensais pas être capable d'être Top Lecteur. Il va peut être falloir revoir mes prétentions à la hausse :) Au plaisir de partager mes lectures.

Romain

Age : 32 ans

Petite présentation : Je m'appelle Romain. J'ai 32 ans, je suis infirmier. Passionné de séries télévisées et de cuisine.

Mon auteur préféré : Michel Bussi

Mon personnage préféré: Hortense Cortes dans "Les yeux jaunes des crocodiles". J'adore sa froideur et sa détermination !

Mon genre préféré : Thriller

Ma série préférée : Alias

J’aime : J'aime les bonbons, la piscine et Lalaland

Mon endroit préféré pour lire: Sur ma terrasse au soleil

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : Un livre de Virginie Grimaldi

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 5/5 

On adore d’emblée détester ce couple antipathique mais savoureusement drôle. Cette comédie fraîche et pétillante nous offre son lot de répliques cultes et de situations rocambolesques. L’humour caustique de l’auteur est une bouffée de bonne humeur.

L’auteur nous captive dès le départ avec un humour caustique. Sa présentation de notre couple de personnages centraux est hilarante. On adore d’emblée détester ce duo antipathique mais tellement drôle. L’auteur nous propose un livre sans temps morts, addictif; on cerne bien la double casquette d’auteur et de scénariste de Guillaume Clicquot. On imagine d’ailleurs aisément les acteurs qui pourraient incarner ce duo sarcastique.

L’enchaînement comique et rocambolesque des événements contribue à les rendre encore plus sarcastiques et nous fait très souvent rire avec de nombreuses réparties cultes (notamment un échange entre grands-mères sur le Nutella cancérigène donné aux petits-enfants qui vaut une réplique culte : “Je serai déjà morte quand ces merdeux commenceront leur chimio” qui m’a fait mourrir de rire). Cette comédie se dévore facilement et rapidement, c’est une joyeuse satire des relations familiales et des conflits de générations. On retrouve toutes les ficelles des bonnes comédies et, seul bémol, cela rend certaines situations prévisibles mais cependant toujours aussi savoureuses.

Ce livre est une bouffée de bonne humeur à mettre entre toutes les mains de ceux qui sont en manque de rire. On adore se moquer de leurs malheurs et de leurs sarcasmes sans filtres à l’opposé des clichés des grands-parents adorables. Ce livre est clairement construit comme un scénario de film qui en ferait sans aucun doute une comédie à succès. L’auteur y exploite avec beaucoup d’humour tous les clichés de la bourgeoisie, de la télé-réalité, des liens familiaux, du sport… Personne n’échappe à l’humour corrosif de l’auteur et tout cela pour notre plus grand plaisir.

Ma note: 4/5 

L’auteure nous offre une enquête à la fois drôle et intrigante. On s’y intéresse particulièrement pour la façon dont elle parvient à se jouer de tous les clichés existant sur les Anglais et les Français et sur les relations conflictuelles entre eux. L’auteur parvient à mêler humour et enquête, en nous perdant parfois dans les méandres de l’enquête mais on gardera surtout en mémoire la bonne humeur qui transparaît de ce roman.

On se laisse prendre assez rapidement par cette enquête multiple (5 meurtres) doublée d’un humour so british. Passé l’épisode des confessions, on fait la connaissance des personnages principaux dont on regrette de ne pas connaître davantage d’informations, notamment l’inspecteur Escariot pour lequel on reste un peu sur notre faim. La construction de l’enquête se joue beaucoup (trop?) des clichés sur les Français et les Anglais.

Cet humour fonctionne bien au début mais devient assez vite rébarbatif à mon goût et à tendance à se répéter. Le livre se construit sur l’enquête autour de 5 meurtres ce qui a des avantages et des inconvénients. Cela permet de découvrir de multiples personnages avec des facettes différentes et hauts en couleurs. En revanche, je finis par m’y perdre dans les 5 meurtres et à mélanger les personnages.

Fort heureusement le style est fluide et garde donc plaisir à revenir sur ses pas et éclaircir des imprécisions quand on est perdu. L’auteure nous offre une enquête à la fois drôle et intrigante. On s’y intéresse particulièrement pour la façon dont elle parvient à se jouer de tous les clichés existant sur les Anglais et les Français et sur les relations conflictuelles entre eux. L’auteur parvient à mêler humour et enquête en nous perdant parfois dans les méandres de l’enquête mais on gardera surtout en mémoire la bonne humeur qui transparaît de ce roman.