Autre : Je lis depuis que je suis toute petite, et j’aime beaucoup partager ma passion avec d’autres au travers de mon compte instagram, mais également au travail ou avec mes amis où je suis la référence en matière de conseils lectures (ce n’est pas moi qui le dit c’est eux) !

Maud

Age :  30 ans

Petite présentation : Je m’appelle Maud, j’ai 30 ans (et demi !!), je suis une maman qui travaille et une lectrice compulsive. Je lis de tout, principalement des grands formats, je trouve les livres plus beaux, même si les formats poches sont de mieux en mieux. J’essaie de lire de tout mais je fonctionne surtout à l’émotion et selon mes humeurs.

Mon auteur préféré : Sophie Jomain

Mon personnage préféré : Monica Geller

Mon genre préféré : Fantasy

Ma série préférée : Friends

J’aime : Passer du temps avec les deux hommes de ma vie, faire découvrir de nouvelles choses à mon fils de deux ans, et bien sûr Lire.

Mon endroit préféré pour lire : Mon lit, le canapé, le transat

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : "Autant en emporte le vent"

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 5/5

Une histoire d’amour impossible entre un chef des armées et une paysanne dans le Japon du XVIème siècle. Entre stratégies de guerre, mariages arrangés et découverte de la poésie de l’amour vrai. Immersion réussie dans la culture nipponne.Si vous aimez les histoires d’amour vraies et profondes, celles qui prennent aux tripes, ce livre est fait pour vous.

Je me suis lancée dans cette lecture en me plongeant totalement dans l’inconnu, je n’ai pas lu de résume et ne connait pas l’autrice. Et on peut dire que c’est en dehors de ma zone de confort, n’étant pas très au fait de ce qui a trait à la culture asiatique. Mais la plume de l’autrice et les nombreuses notes et explications me permettent de me plonger facilement dans l’histoire.

Nous sommes au départ plongés dans un monde de guerre et de clans jusqu’à l’arrivée de Katsu… J’ai été profondément touchée par son histoire, qui ne le serait pas ? Comment une seule personne peut subir tant de malheurs et rester debout malgré tout ? On entrevoit la lumière lorsqu’elle rencontre Toru, leur histoire est belle et profonde. Et sous ses abords de guerrier sanguinaire, il s’avère être un homme bon et avant-gardiste. L’autrice a su créer un beau contraste entre l’homme qui est vu et celui qui est vraiment.

Je me suis prise au jeu de cette histoire d’amour presque impossible. Le ton et le rythme de l’histoire me font penser à ces classiques austiniens où le temps défile tout en semblant être mis entre parenthèses pour parler d’amour vrai. C’est rafraîchissant, au contraire des new romances actuelles où tout va très vite. L’autrice arrive très bien à décrire les sentiments, qu’ils soient heureux ou non, la souffrance des personnages est justement décrite, sans artifice inutile.

La manière avec laquelle est traitée le sujet des violences conjugales est sans prétention, sans intention de tomber dans le pathos, et encore une fois avec une justesse impressionnante, mais une justesse qui révolte. J’avoue que je n’ai pas eu de mal à détester les personnages antagonistes… Autant je peux réussir à trouver des circonstances atténuantes à Akeko, autant Rintato m’est profondément antipathique.

J’ai passé ma lecture à me demander ce qu’il allait advenir de l’histoire d’amour entre Toru et Katsu, mais plus les pages défilaient et moins j’étais optimiste quant à son dénouement. Je reste sur ma faim et espère pouvoir lire une suite bientôt. En bref, ce fût une belle surprise, presque un coup de cœur.

Ma note: 4/5 

Plongez-vous dans un Londres secret aux côtés de deux adolescents brillants. Une enquête pleine de mystères mêlant science et fantastique sur fond de steampunk. Adolescents et adultes trouveront leur compte dans cette quête initiatique mêlant héritage familial et vengeance. Une belle lecture, pleine de surprises.

Je dois avouer qu’au premier abord j’ai été conquise par la couverture et le résumé du livre, c’est tout à fait le genre de lecture que j’affectionne. Quand j’ai vu que l’action se déroulait à Londres, j’ai une fois de plus été conquise, j’adore cette ville et du coup j’arrivais bien à visualiser certains endroits de l’action. L’histoire commence sur les chapeaux de roue, pas de blablas inutiles, nous entrons tout de suite dans l’action. Il y a énormément de mystères, le lecteur est plongé dans une société secrète à l’échelle de la ville entière et nous découvrons en même temps que Jack son héritage familial et ses secrets. Je parle beaucoup de la ville de Londres, mais je l’ai ressentie comme un personnage à part entière de l’histoire.

Le récit amène un questionnement incessant, comme une enquête policière, dont les réponses sont distillées au fur et à mesure. Le rythme est haletant, les chapitres sont courts, ce qui fait qu’il est difficile de refermer le livre avant la fin. J’ai trouvé que l’on pouvait comparer cette organisation secrète au Ministère de la Magie de Harry Potter en version steampunk, on peut même voir du Harry en Jack et du Hermione en Gwen - je ne sais pas si c’est voulu.

J’ai trouvé un peu dommage que l’on ne voit pas plus Sadie (la petite sœur) avant la fin, elle semble avoir beaucoup de potentiel et elle mériterait d’être plus au premier plan. Ce livre est qualifié de jeunesse du fait, je pense, de l’âge des personnages principaux, mais l’univers est très complexe et addictif et peut plaire a beaucoup d’adultes. L’écriture de l’auteur est assez fluide et heureusement, car c’est tout un nouveau monde qu’il nous présente, avec ses codes et ses règles propres. J’ai parfois relu certains passages pour être sûre de bien comprendre. L’enquête est bien ficelée, dans plusieurs endroits, sur plusieurs époques. Ce n’est définitivement pas un livre que l’on ne peut lire que d’un œil, mais j’aime beaucoup cet aspect : l’esprit doit être constamment en alerte, pas le temps de s’ennuyer. Les évènements de la fin sont assez peu prévisibles et très intéressants, ils apportent beaucoup au récit.

Pour conclure, ce fut une belle lecture, l’aspect jeunesse est bien rattrapé par la complexité et l’originalité de l’univers. C’est apparemment un premier tome d’une saga et bien que la fin puisse se suffire à elle-même, on sent que l’on ne nous a pas tout dit et que la famille Buckles nous réserve encore pas mal de surprises.

Si vous aimez les mondes secrets inventés de toute pièce, si vous aimez les mystères, si vous aimez les enquêtes riches en rebondissements, et si vous aimez les personnages atypiques mais attachants, alors ce livre est fait pour vous !