Autre : L'aventure Top Lecteurs sera l'occasion pour moi de découvrir de nouveaux livres de façon spontanée car il est souvent difficile de faire des choix parmi les nombreuses nouveautés des catalogues. Ce sera le moment d'inverser les rôles et de convaincre les autres membres de lire tel ou tel livre, moi qui suis habitué à m'appuyer sur les avis pour orienter mes choix.

Victor

Age : 26 ans

Petite présentation : Victor, fan de thrillers, de jeux de société mais aussi de littérature jeunesse (prof. des écoles oblige !)

Mon auteur préféré : Karine Giebel

Mon personnage préféré : Victor Costes, personnage de Code 93 de Olivier Norek

Mon genre préféré : Thriller

Ma série préférée : Game of Thrones

J’aime : La bière artisanale, le chocolat blanc et les soirées en famille ou entre véritables amis.

Mon endroit préféré pour lire : Mon fauteuil à côté de la cheminée

Si je devais partir sur une île déserte et ne prendre qu’un seul livre, ce serait : Le purgatoire des innocents de Karine Giebel

Les livres que j'ai lus au Club cette saison

Ma note: 3/5 

Voyages dans le temps, réécriture de l’Histoire, bouleversements pour l’Humanité… Il est temps de prononcer l’incantation et « sauter » dans les pages de ce roman pour découvrir ce que nous réserve l’avenir. Du moins, si celui-ci n’est pas modifié à nouveau ! Raymond Khoury nous plonge dans un roman qui nous fait voyager à la fois dans une culture différente et dans des périodes bouleversantes. Son récit est particulièrement riche et documenté, historique et haletant à la fois.

Tout part d’un fait relativement simple, d’un geste et de paroles d’un homme tout aussi simple et qui pourtant semble détenir un grand pouvoir qui entraîne irrémédiablement le changement de l’Histoire que l’on connaît si bien. Et pourtant, ce changement n’est pas si définitif que cela grâce à l’intervention de personnages très différents les uns des autres. La découverte de cette ville parisienne en 2017 sous une nouvelle civilisation est quelque peu troublante et significativement différente. J’ai été dans un premier temps perturbé par tout ce qui était décrit et il m’a fallu un certain temps d’adaptation pour m’habituer à tous les détails typiques de l’architecture musulmane. De même pour les personnages, j’ai rapidement été embarqué par Kamal et son héroïsme, son dévouement, le caractère fort de Nisrine ou encore les ambitions nouvelles de Ramazan qui est prêt à prouver à son épouse qu’il est capable de beaucoup lui aussi, comme son frère. Mais ce sont surtout les noms des nombreux personnages qui m’ont légèrement perdu dans les premières pages malgré le petit mémo présent au départ.

Malgré tout, ces petites inquiétudes au départ ont vite disparu pour laisser place à un roman très palpitant dont j’ai voulu connaître tous les secrets. J’avais moi aussi envie de « sauter » dans l’avenir pour découvrir ce que l’auteur allait révéler au fil de ses pages. L’histoire est très riche, parfaitement documenté et les détails sont suffisamment nombreux pour s’imaginer ce que chaque personnage peut traverser.

J’ai trouvé en revanche l’installation du « décor » et de l’histoire un peu longue. Le moment où tout s’accélère quand ce voyageur dans le temps reprend ses esprits est peut-être arrivé tardivement pour permettre au récit de gagner en vitesse et en rebondissements. Malgré cela, j’ai compris aussi que toutes ces pages permettent aussi de mieux comprendre le passé et l’intérêt qu’avait Rachid, ce voyageur, pour passer à l’action et bousculer autant l’Histoire. Donc, malgré parfois quelques lenteurs, on ne peut que souligner la profondeur du récit qui reste un bel enrichissement pour mieux comprendre où l’auteur souhaite nous emmener.

Par ailleurs, j’ai apprécié les personnages présents dans cette uchronie, en particulier Kamal et Nisrine qui sont vraiment les principaux héros de cette intrigue. J’ai été profondément touché par les drames qu’ils ont vécus et très ému par cette femme dont on comprend totalement la révolte. Il est facile de s’identifier à ces protagonistes bousculés dans leurs convictions et déçus par ce que leurs gouvernants peuvent bien cacher.

Enfin, c’est aussi toute une remise en question et deux points de vue qui s’opposent entre une liberté que nous connaissons tous aujourd’hui mais qui a été permise aussi suite à de nombreux conflits, guerres et des milliers de morts, et une civilisation sous dictature, sans réelles libertés, mais du coup plus contrôlée et « sécurisée ». La démocratie est-elle LA solution ? Et à quel prix ? L’auteur propose alors une vraie réflexion, au-delà d’un récit riche et passionnant. On referme alors ce livre en se demandant ce que nous, nous aurions fait à la place de Kamal.