Prix de l'Imaginaire

Le prix de l’imaginaire : comment ça marche ?

Dystopie, science fiction, bit-lit, heroic fantasy… L’imaginaire est à l’honneur dans la littérature young adult. De Twilight au Labyrinthe en passant par Hunger Games, ce genre phare d’aujourd’hui remporte un succès toujours plus grand. Quoi de plus naturel que de chercher à dénicher le talent de demain ?

Pour la deuxième année, Nouvelles Plumes et France Loisirs sont partis à la recherche de la future star de la littérature de l’imaginaire. Merci aux deux cents jeunes auteurs qui ont confié en début d’année leur manuscrit à notre jury de lecteurs.

Sophie Val-Piguel et son
Dernier Brûleur d’étoiles
ont fait s’envoler les compteurs.

Des 10, 9,5 , 9… et des commentaires débordants
d’enthousiasme, le plébiscite est indéniable !

On souhaite à la jeune bretonne le même succès
qu’Alexiane De Lys pour son roman,
à découvrir en exclusivité au Club
puis dans toutes les librairies.

Roman Le dernier brûleur d'étoiles, Prix de l'Imaginaire 2015


Découvrez les avis des blogueuses

BLOG : Dans Notre Petite Bulle

AVIS : [...] Alors oui c’est un pavé, mais c’est aussi un intégral… et je ne vous cache pas que j’ai eu un peu peur quand je l’ai reçu car même si j’avais envie de changement, lire 856 pages d’héroïc fantasy quand vous n’êtes pas une adepte ça peut calmer direct. Mais au final [...]

BLOG : Les Lectures de Mylène

AVIS : [...] j’ai passé un excellent moment avec Gwenvael qui n’est pas un adolescent comme les autres. Si d’habitude dans ce genre de roman on trouve d’un côté les gentils, de l’autre les méchants (c’est le cas ici aussi globalement), l’auteur a [...]

BLOG : Place To Be, Provocateur d’Envies

AVIS : Faire entrer un lecteur dans un univers fantastique, l’emmener vivre une aventure hors de notre temps, hors de notre monde, n’est pas donné à tout le monde. Cependant, [...]

BLOG : Ptite-Bookinette

AVIS : Lorsque l’on m’a proposé de recevoir ce livre en avant-première à l’occasion de la remise du prix de la Nouvelle Plume à l’auteur Sophie Val-Piguel, j’ai lu le résumé et [...]

BLOG : Andrée, la Papivore

AVIS : [...] j’ai adoré l’univers créé par l’auteur autour des brûleurs d’étoiles ; j’ai apprécié que Sophie Val-Piguel aille au bout de son histoire, qu’elle ne s’arrête pas après [...]

BLOG : We Are Girlz

AVIS : [...] C’est un bon roman de fantasy, il a fait bosser mon imaginaire et c’est surtout ce que je demandais… Qu’on m’emporte dans un autre univers à la découverte de nouvelles choses. Le livre est aussi surprenant, je me suis fait avoir lors du [...]

BLOG : La Caverne aux Livres de Laety

AVIS : [...] J’ai vraiment adoré l’histoire, elle ne ressemble en rien à ce que j’ai pu lire auparavant. Je me suis très facilement laissée [...]

BLOG : Mya’s Books

AVIS : [...] Le synopsis de ce roman me tentait bien mais pour être honnête, j’avais quelques appréhensions avant de commencer ce livre. J’avais peur que ce soit du [...]

BLOG : Le Fauteuil

AVIS : [...] Que je vous rassure donc de suite, je suis allée au bout de l’histoire. L’intrigue est assez bien construite et même si certains éléments sont un peu [...]

VIDEO BLOG : QuietManon

AVIS : COUP DE CŒUR Été 2015 [...] C’est vraiment difficile de donner envie de lire ce livre, en parlant juste du début, en donnant un résumé, sans trop, tout de suite [...]

VIDEO BLOG : La Parenthèse d’Axelle

AVIS : [...] Une écriture très fluide, qui se lit très bien [...]


Interview de Sophie Val-Piguel, jeune lauréate de la deuxième édition du Prix de l’Imaginaire

Sophie Val-Piguel

28 ans, et presque autant d’années de passion pour la lecture et l’écriture.

Avec Le Dernier Brûleur d’étoiles, elle a bluffé le jury Nouvelles Plumes.
Succombez à votre tour aux mystères de l’univers de Gwenvael…

Comment est née votre envie de vous lancer dans l’écriture d’un roman ?

J’aime écrire depuis que je sais tenir un stylo ; enfant, je lisais beaucoup et écrivais les aventures enjolivées des gens qui m’entouraient, de mes animaux, de ce qu’il se passait à l’école… Je partageais cette passion avec une amie, et au fil du temps, nous avons décidé d’écrire de « vrais » romans. Nous nous lisions régulièrement nos quelques lignes et cela me motivait à écrire les suivantes !

L’univers de l’heroic fantasy s’est-il imposé d’emblée ?

Oui, tout à fait ; d’une part parce que j’apprécie ce type de romans, d’autre part parce que l’heroic fantasy me laisse une plus grande liberté d’écriture et d’évasion.

Que représente le Prix de l’imaginaire pour vous ?

Une bonne surprise ! J’ai écrit ce roman il y a presque neuf ans et ne me suis décidée que très récemment à le sortir de mon tiroir. C’est une belle aventure, une reconnaissance de mon travail d’écriture et, surtout, un bon encouragement pour continuer.

Quel rôle vos origines bretonnes ont-elles joué dans l’écriture de votre roman ?

Une bonne partie du Dernier Brûleur d’Étoiles se passe en forêt ; je me suis inspirée de mes balades en Brocéliande et forêt d’Huelgoat pour les descriptions. J’imagine que les contes et légendes qui ont bercé mon enfance m’ont également influencée.

En tant que lectrice, quels genres / quels auteurs ont votre préférence ?

C’est une question très difficile car je lis (et aime !) pratiquement de tout, même si je me tourne plus facilement vers les livres jeunesse, l’heroic fantasy, les policiers et les romans d’aventure. Dans ma bibliothèque, des auteurs comme Erik L’Homme, J.K. Rowling ou Jean Failler côtoient volontiers Glavinic, Orwell et Dumas !


Redécouvrez Les ailes d’émeraude d’Alexiane De Lys, marraine de l’édition 2015

Les ailes d'émeraude, Prix de l'Imaginaire 2014


Le conte de fées d’Alexiane De Lys

Alexiane De Lys

Quand Alexiane De Lys obtient son bac et décide de faire des petits boulots en attendant de trouver sa voie, elle n’imagine pas la folle aventure qui l’attend à peine deux ans plus tard. Pour garder contact avec sa sœur partie étudier loin de la maison, elle se lance dans l’écriture d’un roman de science-fiction, son genre de prédilection, qu’elle lui envoie pages après pages et finit par se prendre au jeu.
Après 6 mois d’écriture et un an de réécriture, Les Ailes d’Émeraude sont nées.
Sans vraiment y croire, Alexiane cherche à faire publier son roman et tombe sur l’annonce du Prix de l’imaginaire. La fraîcheur de son ton, la densité de son univers et son attachante héroïne font mouche auprès du jury de lecteurs.

Le 9 septembre 2014, à quelques jours de ses vingt ans, elle reçoit le premier Prix de l’imaginaire au siège de France Loisirs.
Le rêve est devenu réalité !

Alexiane quitte son job de pizzaïola pour partir à la rencontre de ses premiers lecteurs. Près de quinze dates de dédicaces dans les boutiques du Club, de Montpellier à Metz en passant par Chartres. Avant même sa sortie en librairie, Les Ailes d’Émeraude a conquis un vaste public, avec plus de 40 000 exemplaires, une très belle performance, qui plus est pour une si jeune auteure.

Mi-novembre, le roman sort en librairie et poursuit son beau parcours. Nouvelles dédicaces, mais aussi interviews en presse, télé et radio. Une vraie vie d’écrivain !
Après ces mois intenses, la jeune Périgourdine, bien décidée à transformer l’essai, s’est plongée dans l’écriture du 2e tome et a remis le manuscrit de la suite des aventures de Cassiopée dans le courant de l’été. Ses lecteurs sont déjà impatients… À suivre !