bandeau Home Top Lecteurs

L'avis de Camille S. (note: 4/5)
Je n'étais d'emblée tentée ni par la couverture, ni par le titre... quelle erreur !

Ce roman a été une merveilleuse surprise. Déjà le décor est envoutant, l'auteure étant très douée pour faire de très belles descriptions. La plume est lisse et poétique et l’intrigue m’a happée en quelques lignes. De plus, la psychologie des personnages est très bien travaillée. Le lecteur ressent des émotions fortes à la lecture de ce roman. La sympathie côtoie la sournoiserie, l'empathie côtoie la réticence. J'ai aimé et détesté certains personnages, je me suis prise au jeu, j'ai proféré des certitudes sur tel ou tel garçon et je me suis trompée. Je ne savais vraiment pas jusqu’où l'auteure allait m'entraîner et j'ai adoré ne pas savoir.

J'ai passé un excellent moment de lecture et j'ai découvert une auteure captivante. L’intrigue est palpitante et les personnages sont de ceux dont on se rappelle. Offrez à ce roman la chance qu’il mérite !

L'avis de Emmanuel C. (note: 3/5)
Deux nouveau-nés sont abandonnés dans une église d’Alsace la nuit de Noël 1920. Ils sont confiés à une famille venant de perdre leur bébé. Ce sont des enfants que tout oppose et qui suivront des chemins différents en partageant tous deux un secret lié à leur naissance. On se retrouve dans un village d’Alsace de l’après-guerre et toute l’histoire s’articule entre les deux personnages, très attachants. De nombreuses intrigues se développent, rendant l’ensemble lourd à mon goût.

La lecture est assez facile, le livre se lit vite, les personnages sont attachants, l’histoire est surprenante ; j’ai cependant été déçu par le dénouement de l’histoire…

L'avis de Jérémy.B (note: 4.5/5)
Nuit est une roman qui ne peut laisser personne indifférent.

D’une écriture brute, sans détour. Ici le souci du réalisme prime sur le besoin de rendre le roman plaisant. On va suivre Ranek comme personnage principal. De lui, on ne sait presque que son prénom. Son âge, son physique, toutes ces choses habituellement décrites dans les livres, tout a disparu à cause de la guerre. Au ghetto de Prokov, vous n’êtes plus personne. Vous devenez une victime supplémentaire qui perd ses cheveux, ses dents, qui maigrit, qui tombe malade, qui se cache, qui a peur… et qui meurt ! L’auteur n’a rien enjolivé : la réalité est présentée comme cruelle et douloureuse pour chaque personnage. Et chacun d’entre eux est forcé de s’adapter en conséquence, pour le meilleur ou pour le pire.

Construit avec du suspense - car on gardera espoir jusqu’à la dernière page - et des dialogues, on s’éloigne du document historique pour s’approcher du roman, bien que tout cela soit basé sur une expérience vécue. Un mélange intéressant et agréable à lire.

De l’action, du suspense, des sentiments, de l’espoir… émotions garanties !

L'avis de Emmanuel.C (note: 5/5)
Quand l’homme est réduit à l’état animal !

En 1941, un jeune juif roumain est déporté dans un ghetto en Ukraine. Il usera de toutes les combines possibles pour sa survie, le rendant capable des pires horreurs. Ce livre, tiré d’une histoire vraie est une véritable leçon d'Histoire. Le langage est très cru, certaines scènes très dures, pourtant on ne reste pas indifférent face à l’horreur de l’Histoire. Le style reste fluide, ce qui permet d’entrer facilement dans le roman, et les personnages authentiques.

Un roman à découvrir.

 

L'avis de Valérie M. (note: 4/5)
On se croirait presque dans un roman autobiographique. Addie raconte sa vie à sa petite fille afin de répondre à sa question : « Comment es-tu devenue la femme que tu es aujourd’hui ? ». Ainsi Anita Diamant déroule le fil de l’histoire d’Addie Baum ; elle nous amène à travers de courts chapitres à découvrir le parcours de cette jeune fille. Avec une écriture juste et captivante, l’auteure dresse le portrait d’une femme en quête de liberté. Anita Diamant évoque  avec passion les luttes pour l’émancipation de la femme mais elle place également au centre de son roman les thèmes de l’amour et l’amitié. Ainsi voir Addie Baum s’élever de sa condition, pouvoir trouver une voie grâce à la littérature, faire de ses rencontres une force est tout simplement prenant et captivant !C’est un roman qui se lit facilement qui est porteur d’espoir, d’optimisme ; il mêle humour, tendresse et émotion. 

L'avis de Emmanuelle L. (note: 3/5)
Fille d’immigrés polonais juifs au XXème siècle, Addie raconte à sa petite fille son histoire qui débute en 1915, l’année où elle rejoint un groupe de lecture de jeunes filles pour fuir son quotidien et le poids des traditions familiales. C’est une vraie héroïne engagée et motivée, qui n’hésitera pas à faire du féminisme son combat personnel durant la guerre. Le récit de sa vie est passionnant et décrit avec simplicité.

 

L'avis de Tania R. (note: 2/5)
J’étais plutôt emballée par cette anthologie. Premièrement parce que j’aime le principe d’un recueil de nouvelles. A chaque nouvelle histoire, on est entraîné dans un nouveau genre, un nouvel univers, une nouvelle histoire, de nouveaux personnages. Ensuite parce que le sujet principal était également une belle promesse : femmes courageuses, magiciennes redoutables, rebelles ou encore tueuses en série. Si je n'ai pas accroché aux nouvelles proposées, le principe est toutefois très original. Neuf grands auteurs de genres littéraires différents (fantaisie, polar, science-fiction, romance…) se retrouvent autour d’un même thème. C’est une bonne manière de découvrir de nouveaux univers.

L'avis de Jeremy B. (note 4.4/5)
Un roman agréable qui se lit d’une traite. L’écriture est fluide malgré un contexte difficile et important historiquement parlant. C’est à l’image du personnage principal : Ada est jeune, très ambitieuse, mais surtout très naïve. Et c’est sur son caractère que le roman est construit. La guerre approche, et malgré les protestations de ceux qui l’entourent, la jeune femme part de Londres pour aller à Paris avec un homme qu’elle connaît à peine. Cependant, la guerre éclate en 1939 et modifie ses projets... Ce roman permet de se vider l’esprit : on plonge dans la vie d’Ada, on la suit de tellement près qu’on ne veut plus la laisser ! Avec ce personnage ambitieux et courageux, on oublie la vie réelle et on est propulsé en 1939. Il y a des sentiments, du suspense et des émotions différentes à chaque chapitre… Il plaira à bon nombre de lecteurs avides de bonnes lectures!

L' avis d'Alexandra S. (note: 4/5)
A Londres en 1939, Ada Vaughan rêve de devenir créatrice de mode. Elle rencontre Stanislaus Von Lieben , qui lui fait croire en une vie meilleure et plus prospère. Afin de le suivre en voyage à Paris, elle ment à sa patronne et à sa famille. Alors qu'ils s'apprêtent à rentrer, la guerre éclate. Ils tentent alors de survivre dans un pays inconnu et hostile. Ce roman raconte l’histoire passionnante d'une jeune femme qui, à cause d'un mauvais choix fait par naïveté, a scellé sa morbide destinée. Sa seule erreur aura été motivée par le rêve d'un avenir meilleur. J’ai aimé le fait que ce soit une fiction basée sur des faits réels. A conseiller à tous les fans de romans historiques.

L'avis de fabienne G. (note : 5/5)
Jenny a tout réussi, sa carrière, son mariage, de beaux enfants... Mais un jour son univers s'écroule. J'ai aimé le rythme rapide de l'histoire, qui nous entraine d’une page à l’autre. Le suspense est assez insoutenable et nous tient en haleine du début à la fin. Quant à l’atmosphère, elle est lourde de ressentiments, de rancœurs et de secrets cachés par chacun des protagonistes. Un roman captivant, passionnant et bouleversant. A lire pour une remise en questions de nos habitudes et de notre petit quotidien.

L'avis de Fabienne G. (note: 4/5)
Si vous aimez les romans angoissants, celui-ci est fait pour vous, avec son ambiance de thriller, lourde et terrifiante. Beaucoup de suspense et des chapitres courts qui tiennent en haleine. Ce livre est vraiment captivant et se présente comme un puzzle géant. Tout à un lien, chaque pièce a sa place et le tableau final est saisissant d’angoisse. Prêts pour une petite virée au royaume de la démence ?

L'avis d'Isabelle D. (note: 5/5)
Quelques minutes d’inattention de la baby-sitter auront suffi pour qu’une fillette de quatre ans disparaisse sur un lac gelé. Trois autres petites filles vont également disparaitre mystérieusement. Les environs de la ville et de la forêt sont ratissés sans succès. Joe Lasko, médecin divorcé et père d’une des enfants est effondré et va consacrer son temps pour la rechercher, avec l’aide d’une détective privée. Ce thriller est haletant de bout en bout, le rythme est intense et l’horreur palpable. On s’attache vite aux personnages et on ne peut s’arrêter avant de connaître le dénouement. Un vrai régal !

L'avis de Nathalie L. (note: 4/5)
Deux simples enquêteurs se retrouvent au cœur de plusieurs enquêtes avec la mort comme seul lien entre toutes. Le roman est bien écrit et le rythme est soutenu. On plonge dans l’Islande des années 70. Un environnement nordique assez spécial.

L'avis de Camille S. (note : 4/5)
C'est le premier roman que je lis de cet auteur. Je n'ai pas été gênée par le fait de ne pas avoir lu d'autres enquêtes d'Erlendur, car dans ce tome-ci nous faisons un saut dans le passé qui nous entraîne à la prise de poste de notre policier à la brigade criminelle. J'ai apprécié de découvrir un univers que je connais peu. C'est en somme une très bonne lecture avec une ambiance lente et froide qui nous fait réfléchir et nous absorbe complètement dans l’enquête. C’est un livre idéal pour les lectures d'hiver. Il est digne des enquêtes nordiques qu’on peut voir à la télévision, telles que Millénium. Si vous ne connaissez pas cet univers mais que vous appréciez les bons polars, il faut vous ruer dessus ! D’autant plus que le contexte historico-politique est intéressant, même pour un novice.

L'avis de Nathalie L. (note: 4/5)
Un avocat grossier parfois excessif défend toute personne en ayant besoin; pour cela, il se méfie de tous ceux qui ont un quelconque pouvoir. Le livre décrit les travers de la justice américaine. Les personnages sont très variés. La construction est précise et le style est alerte.

L'avis de Mathieu W. (note: 3/5)
Sebastian Rudd est un avocat qui ne partage pas grand-chose d’autre que son activité avec ses pairs. Ses choix et ses méthodes toutes personnelles lui ouvrent tout un monde de laissés pour compte, d’innocents à coupables, ses clients partagent la caractéristique d’être indéfendables. Il est tout autant idéaliste que pragmatique, et n’hésite parfois pas à sauter le pas de la compromission pour obtenir le résultat voulu. Le rythme est là, dès le début du roman, et est servi par une construction efficace, qui fait la part belle à des chapitres souvent courts mais intenses. L’histoire est agréable à lire car à la fois trépidante et très colorée. Le style de l’auteur (que je ne connaissais pas) est sobre, presque simple, la richesse de l’écriture est plus présente dans la diversité des personnages et des événements que dans le style proprement dit. Ce livre donne très envie de découvrir le reste de l’œuvre de l’auteur. Difficile de « lâcher l’affaire » une fois que l’on a commencé à suivre les péripéties de Sebastian Rudd!

L'avis de Marie-Catherine.C: (note: 5/5)
Camille vit dans la douleur chaque jour à tel point qu'elle en devient dépressive. Sa seule échappatoire: l'euthanasie volontaire assistée autorisée en Belgique. De nombreux petits chapitres pour un livre qu'on dévore. Description précise des sentiments, des états d'âme, du mal qui ronge Camille de l'intérieur mais aussi, le ressenti de ses proches. On pourrait presque ressentir ce qu’elle ressent. Une belle histoire d’amour, prenante et réaliste.

L'avis de Tania R. (note: 2/5)
Vincent est diagnostiqué enfant précoce, “enfant zèbre”. Il raconte avec les mots et la fraîcheur propre à l’enfance, ses difficultés à l’école, son rapport aux autres et son parcours d’enfant zèbre.
C’est un livre qui laisse totalement libre court à la parole d’un enfant (écrit par
Vincent Thibodeau entre l'âge de 10 et 12 ans). Cela apporte de la spontanéité et de la fraîcheur. C’est un témoignage qui peut sembler un peu décousu à un adulte mais qui je pense s’adresse plus à un enfant ou à un adolescent, zébré ou non. En dernière partie, la maman de Vincent s’exprime sur son propre ressenti et sur la raison de son choix de faire “l’école à la maison”. Ce passage bien que trop court à mon goût est vraiment passionnant et peut faire écho à d’autres parents.

L'avis de Marie C. (note: 4.5/5)
En lisant le résumé, je ne m’attendais pas du tout à ça. Je pensais qu’on allait suivre la vie de Vincent tout simplement. Mais j’avais tort. Bien sûr, nous suivons sa vie, mais pas seulement. Il nous apprend, nous explique et partage avec nous ce que veut dire « être à sa place ». C’est un très beau témoignage. Vincent est une personne très attachante, qui se pose énormément de questions. Et l’écriture de cet enfant est très impressionnante pour son âge ! J’ai également beaucoup apprécié les pages écrites par sa maman, Julie Leduc. Le livre se lit très facilement, mais il ne faut pas oublier que ce sont là les paroles d’un enfant. On passe un excellent moment de lecture avec ce livre vraiment très touchant.

L'avis de Marie Laure.S: (note: 4/5)
Laurent Saintour à une destinée toute tracée à la tête de l'entreprise familiale mais il ne l'envisage pas ainsi et décide d'aller au gré de ses rencontres pour apprendre la nature humaine et découvrir le monde. Le livre est un recueil de références historiques, artistiques, culturelles et la romance qui entoure ces nombreuses références en font un livre agréable à lire. Ce roman est une source de connaissances qui nous présentent l'essentiel de l'Europe de l’avant-guerre. Il met en lumière les différents sites thermaux et leurs origines aux travers des voyages du héros. On apprécie l'intégrité de Laurent Saintour avec ses amours, ses joies et ses peines, ses rêves et ses envies. Une intrigue familiale étonnante.

L'avis de Marie Laure S. (note: 3/5)
Comme dirait Marc Édouard dans ce livre :"L'histoire peut se faire et doit se faire avec l'ingéniosité de l'historien". Et c'est en effet grâce à son attachement aux faits et aux circonstances qu'il va débusquer la vérité. L'enquête n'est pas celle d'un membre de la police ni d'un journaliste, mais bien celle d'un historien. Une approche différente mais une vérité tout aussi tragique... qui aurait cru que la vérité se trouvait là ! Le style du roman créé une atmosphère particulière, il est simple, épuré mais captivant.

L'avis de Valérie M. (note: 4/5)
Ce livre est une grande fresque romanesque découpée en trois parties et ayant pour héroïne Greta. Anne de Bourbon-Siciles nous dépeint avec une écriture très fluide le destin d’une femme, nous amenant à voyager à New York, Paris et Istanbul. Un style plaisant et captivant qui décrit à merveille et avec des détails réalistes le monde de la mode. Cela n’en fait pas pour autant un roman léger, au contraire. L’auteure aborde un thème fort, elle nous fait réfléchir sur la question de la liberté de choix de vie et met en avant l’importance de l’amour. Et s’il y avait un message, ce serait surement celui de profiter de l’instant présent parce que personne ne sait de quoi l’avenir est fait.Il y a beaucoup de sensibilité dans ce roman. L'auteure dépeint les aventures d'une femme libre qui vit pleinement et fait face aux épreuves avec force et courage. Une lecture enrichissante qui nous fait découvrir des lieux, personnages à différentes époques. Une fois plongé dans cette saga vous ne pouvez pas mettre ce roman de côté.

L'avis de Véronique C. (note: 5/5)
Greta, 20 ans est la fille d'une irlandaise et d’un autrichien. Cette jeune femme, qui a longtemps été bercée par des idéaux de paix et d'égalité, se heurte aux convenances très protectionnistes de son époque. C’est un magnifique portrait de femme. On suit le parcours de Greta, du commencement de l’âge adulte, à sa fin. Un roman d’amour sur la vie, tout simplement superbe avec des mots simples et qui font mouche à chaque fois. C’est un vrai régal !

L'avis de Marie C. (note: 5/5)
En ce qui concerne les romans apocalyptiques, on pourrait croire qu’une fois qu’on en a lu un, on les a tous lu… Et bien, c’est faux ! Yesterday’s gone est rythmé et très bien écrit, il nous offre une histoire originale écrite de plusieurs points de vue différents, d’un père de famille à un enfant de 8 ans, en passant par une mère célibataire. J’avais un peu peur de me perdre, mais pas du tout. De plus, les personnages ont une certaine profondeur qui les rend presque réels ; on a l’impression de suivre de vraies personnes. J’ai adoré ça. L’écriture est très fluide, sans détails superflus et le suspense est très présent. J’ai beaucoup apprécié la dynamique de l’histoire, il n’y a aucune longueur, tout est parfaitement dosé! Avoir un chapitre par personnages rend le tout très visuel, j’avais l’impression de regarder une série télé et c’était génial ! J’ai lu ce livre d’une traite, je l’ai commencé le matin et terminé le soir. Un gros coup de cœur!

L'avis de Sophie T. (note: 5/5)
Un espion italien intercepte les courriers du roi. Celui-ci charge un commissaire et sa filleule de mener l’enquête. Voici le sujet de cet agréable livre historique qui nous offre un voyage entre la France et l’Italie au temps du Roi Soleil. Intrigues, amours, secrets... J’ai eu envie de dévorer le livre jusqu’à la fin.

L'avis de Véronique C. (note: 5/5)
Le commissaire Géraud Lebayle doit mener une enquête difficile concernant une duperie faite au Roi Soleil par Ercole Mattioli, un escroc Italien. On retrouve ici une superbe enquête à la façon Nicolas Le Floch. L'auteur a su doser habilement les éléments de la grande Histoire avec la petite. On se prend vite d’amitié pour ce commissaire un peu bourru, pour sa pupille Lisa qui pétille de vie et pour ses amis Pistol et Muguette. Belle aventure que celle-ci qui ferait pâlir d’envie nos enquêteurs bardés de technologies, tant nos héros ont un sens de l’observation aiguisé. L'auteur nous offre un festin littéraire pour les passionnés de romans historiques. Un bon roman, à lire absolument.

L'avis de Sophie T. (note: 5/5)
Robert quitte sa famille qui vit dans le Grand Est américain, et part pour la Californie. Tout au long du chemin, il s’émerveillera de la nature et des paysages qui constitueront son nouveau foyer. Une aventure pleine de rebondissements.

L'avis d'Alexandra S. (note: 3/5)
Parce qu'il ne peut plus vivre sur les terres familiales, James Goodenough part avec sa famille à la conquête d'une terre promise. Mais celle-ci s'avère marécageuse et très hostile puisque la fièvre des marais les attaque tous les ans et que certains enfants n'en réchappent pas. Le seul espoir pour James est de réussir est de cultiver un verger de cinquante pommiers. Mais son obnubilation pour ses pommiers n'est pas du goût de Sadie, sa femme, qui s'adonne volontiers à l'eau de vie tirée du précieux fruit. Après un drame ultime, Robert, accompagné par l'un des fils, quitte ses terres familiales pour tenter sa chance vers l'ouest. Avec ce livre, nous partons à la découverte d’éléments réels et méconnus de l’histoire de l’Amérique. C’est un vrai dépaysement.

L'avis de Vanessa G. (note: 4/5)
Dans un univers ou seule la communauté compte, Elia est une passeuse d’âme, c’est-à-dire qu’elle facilite la mort des gens qui sont malades ou inutiles. Un jour, alors qu’elle doit exécuter un condamné, elle va prendre une décision qui va changer sa vie, et la mener plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Ce roman présente une histoire intéressante car différente des dystopies habituelles. La romance est peu présente mais le rythme soutenu et le contexte plus qu’intiguant, en font un livre addictif. Une lecture très plaisante.

L'avis de Vanessa G. (note: 5/5)
Sylvie a 45 ans, n’a plus de parents, n’a ni enfant ni mari et encore moins d’animaux de compagnie. Bien qu’ayant héritée une fortune de son père, elle ne voit pas pourquoi elle devrait continuer à vivre. Ayant pris sa décision, elle va suivre le conseil d’une amie et voir un psy, après tout… pourquoi pas ? Cette décision va l’emmener sur des chemins inattendus. Malgré son titre, ce livre est loin d’être déprimant. Il alterne émotion et rire de façon idéale pour en faire un roman passionnant et impossible à reposer une fois ouvert.

Elixir anti-déprime garanti!

L'avis d'Isabelle D. (note: 5/5)
Un conte moderne et hilarant dont on a beaucoup de mal à se détacher.
Sylvie Chabert, la quarantaine, sombre dans la solitude, et programme de se suicider le jour de Noël. Sur les conseils d’une amie, elle décide d’aller voir un psychologue qui lui donnera des exercices à faire chaque semaine. Une méthode peu orthodoxe qui pourrait bien lui sauver la vie. J’ai beaucoup aimé ce roman qui traite à merveille du thème de la solitude. Il est pétillant et paradoxalement, plein de vie. A lire !

L'avis de Marie H. (note 4/5)
Une chasse aux monstres des plus sanglantes qui vous donnera froid dans le dos.

L’auteur nous a concocté un univers complexe et très bien élaboré. Les monstres y sont vus de manière scientifique et non tout droit sortis de l’imaginaire. Et qui dit monstres, dit scènes bien sanglantes. Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains tant l’horreur de ces scènes y est détaillée. Outre l’intrigue de savoir comment les vaincre, se pose aussi la question de savoir comment et par qui ils sont arrivé là. Je me suis très facilement attachée à Will Henry, un petit garçon qui a été forcé de grandir trop vite suite à la mort tragique de ses parents et qui sera capable de beaucoup de maîtrise et sang-froid lors des pires instants. D’un bout à l’autre, j’ai été prise par l’histoire et son déroulement. J’ai aimé la manière dont les évènements s’enchaînent, la crainte constante qu’une créature surgisse. On ne sait jamais à quoi s’attendre, le danger rôde et peu surgir à chaque instant.

J’ai hâte de voir ce que réservent les autres tomes.

L'avis de Danielle B. (note: 5/5)
Quelque fois nous avons le privilège, la chance inouïe de découvrir un livre qui certes, raconte l'histoire d'un personnage, mais qui surtout nous raconte notre propre histoire et nous permet de suivre un chemin initiatique nous menant à la connaissance ou la reconnaissance plutôt de nous-mêmes. Nous en sortons bouleversés, émus aux larmes, renoyautés.

Trois rendez-vous avec le destin à trois âges d'une femme : Rosemary. Je pleure rarement en lisant, mais là je fus bouleversée pour mon plus grand bien, car c'est un texte si bien écrit, si juste, le ressenti de la petite fille, dont tous les sens sont en éveil, m'étant personnel. Tout le monde peut être concerné par ce retour à l'enfance. Sa parfaite honnêteté se traduit par le fait qu’elle s’embrouille et nous perd un peu au début dans l’ordre des chapitres, et elle crée le suspense en ne dévoilant pas qui est vraiment sa sœur. Elle joue avec brillo sur la confusion entre animalité et humanité. C'est aussi la description de faits, de réalités que l'humanité dénaturée préfère ignorer, pour pouvoir avec toute son absence de modestie continuer à se regarder dans un miroir, l'avantageant. Grâce tous ces personnages, nous ouvrons les yeux sur une histoire intime universelle, et un secret tragique et inacceptable qui heureusement est dénoncé avec force et courage aujourd'hui.

Ce livre restera dans ma bibliothèque comme essentiel, à côté du chef d'œuvre de Lee Harper Ne tuez pas l'oiseau moqueur. Ils se ressemblent. Ils traitent magnifiquement de l’enfance et défendent une cause.

L'avis de Marie S. (note: 4/5)
Un livre avec pas mal de pages, mais la lecture file à une allure folle!

Le lecteur est transporté avec Lou dans sa vie et surtout dans sa mission. Pour moi, il n'y a aucun passage trop long ou trop lent. On ne s'ennuie jamais. La narration est fluide, simple et parfaitement maîtrisée. Ce roman est une belle réflexion sur la vie et sur ce qui vaut la peine d'être vécu, remplie de personnages authentiques et où l’auteur nous fait passer du rire aux larmes en quelques instants.

Une belle morale et une magnifique leçon de vie.

L'avis d'Alice B. (note: 5/5)
J'ai adoré ce roman.

Les trois héroïnes sont drôles et j'avoue avoir eu un petit faible pour le personnage de Kader. Le début est un peu long, mais on est ensuite plongé dans l'histoire et on adore ! La construction du récit est très bien faite avec différentes histoires qui s’entremêlent : une fille voulant que son frère retrouve son honneur, une autre voulant rencontrer le groupe « Indochine » et la dernière qui rêve de rencontrer son père. Et en arrière-plan, une histoire de vengeance à couper le souffle.

Lisez ce livre car c'est un véritable petit bijou d’humour et d’amitié.

L'avis de Nathalie L. (note: 3.5/5)
Dans la résidence d’été du Pape, de grosses interrogations se posent sur l’avenir de l’Eglise Catholique. La piste du Graal est, peut-être, entre les mains du Commissaire Antoine Marcas.


Le roman, à cheval sur plusieurs siècles, est bien écrit. Les amateurs du genre seront ravis.

L'avis de Gwen C. (note: 3/5)
Pierre-Marie Sotto, écrivain, va établir une correspondance avec Adeline Parmelan, une de ses fidèle lectrice. Ils vont ainsi rompre leurs solitudes respectives à travers un échange de mails.
L’épistolaire est un format que je lis très peu, mais j’ai trouvé que ça apportait plus de rythme à l’histoire. De plus dans chaque lettre, le personnage instille un nouvel élément qui donne envie de lire la réponse et d’attendre la prochaine comme si on s’immisçait dans cet échange.

J’ai apprécié que le roman soit écrit à quatre mains, cela donne du crédit à la correspondance entre les protagonistes.
Une histoire légère et remplie d’émotions.