Auteurs mais aussi lecteurs, ils vous présentent leurs derniers coups de foudre littéraires !
Un choix éclectique de romans qui ne devraient pas vous laisser indifférents.

LE COMITE D'AUTEURS, COMPLICE DE VOS LECTURES, VOUS RECOMMANDE...

Le choix de MICHEL BUSSI

« Pierre-Marie est écrivain, Adeline une lectrice. Adeline écrit à Pierre-Marie ; Pierre-Marie hésite à lui répondre. Si le point de départ de ce roman écrit à quatre mains semble classique, les pages suivantes sont intrigantes, émouvantes, hilarantes. Vous vous surprendrez à attendre chaque lettre avec l’impatience d’un amoureux devant sa boîte aux lettres vide. Et à sauter de joie à chaque réponse… Oups… Après avoir lu ce livre, je m’étais promis de ne plus jamais terminer une phrase par des points de suspension. Lisez-le, vous comprendrez pourquoi ! »

Le choix de FRANCOISE CHANDERNAGOR

« Un soir de neige, Hermin, professeur de musique retiré dans une maison de montagne isolée, trouve devant sa porte Lenny, l’un de ses anciens élèves, transi et sans bagages. C’est grâce à Hermin que Lenny, adolescent prodige, était devenu un pianiste célèbre, mais depuis longtemps, à la suite d’une brouille inexpliquée, Lenny n’avait plus aucun contact avec son professeur : ce soir-là, il vient lui annoncer qu’il a décidé d’arrêter sa carrière. Pourquoi? Dans une atmosphère irréelle de neige, de brumes et de forêts, au cours d’un huis clos dramatique soutenu par la mélodie du Voyage d’hiver de Schubert, le passé ressurgit peu à peu dans une clarté nouvelle, les sentiments s’expriment enfin, mais déjà, autour de la maison, la mort rôde… Un livre envoûtant, magique. »

Le choix de PATRICK POIVRE D’ARVOR

« Si vous ne connaissez pas encore les fameuses enquêtes de Mary Lester, il faut vous précipiter sur L’homme aux doigts bleus : Mary Lester est lieutenant de police et elle a des méthodes très particulières pour résoudre les enquêtes qu’on lui confie. Cette fois-ci, elle doit s’infiltrer dans un golf de la Baule pour démasquer des individus peu recommandables. Or, elle ne sait pas jouer au golf et une jeune femme meurt sur le green du trou n°7… Vous n’imaginez pas le succès de cette Mary Lester, surtout en Bretagne où des présentoirs un peu partout offrent les histoires étonnantes de Jean Failler, écrivain mais aussi poissonnier ! Faites partie des clients… »

Le choix de GILLES LAPOUGE

« Ce livre est une déclaration d’amour à la Méditerranée, et cet amour est fou. De la mer magnifique, qui unit et sépare trois continents, Predrag Matvejevitch nous raconte les batailles et le faste de ses princes mais aussi le vol de ses oiseaux, la transparence de ses vagues, les coutumes, les langages, les sols et les phares. Aussi éloignés soient-ils, les pêcheurs de Sète et les artisans d’Athènes partagent les leçons d’une même mer. Claudio Magris, qui fut le portraitiste inspiré du Danube, voit ce Bréviaire méditerranéen comme “un roman génial, brillant et imprévisible”. Exact. »

Le choix de TATIANA DE ROSNAY

« L’été dernier, sous un tilleul, j’ai relu tous les livres de Romain Gary. Je suis tombée amoureuse à nouveau, de sa plume, de sa voix si singulière. Difficile de faire un choix...C’est Clair de Femme que je vous présente aujourd’hui, roman poignant, où Michel et Lydia, abîmés par la vie, vont se trouver par hasard, et se connaître lors d’une longue nuit. Suivez-les ! La magie de Gary vous emportera. »

Le choix de FRANZ-OLIVIER GIESBERT

« Ce n’est pas une histoire que raconte Tania Crasnianski, c’est une multitude d’histoires passionnantes dont chacune ferait un film. D’où la réussite de ce livre troublant qu’on ne peut plus lâcher quand on l’a commencé. Ils s’appelaient Himmler, Göring, Bormann, Mengele… L’auteure met au jour les destins d’enfants qui, après la chute du nazisme, se sont retrouvés face à la réalité monstrueuse de leurs parents alors qu’ils les considéraient jusqu’alors comme des héros. Tous n’ont pas réagi de la même façon mais ils ne s’en sont pas relevés. Un document sur la filiation, la mémoire et l’Histoire. »

Le choix de AMELIE NOTHOMB

« Hilsenrath est l’un des seuls survivants d’un ghetto juif de la dernière guerre, à la frontière roumaine. Dans ce livre d’une folle beauté, il raconte à la troisième personne son combat quotidien pour survivre. La principale obsession : trouver un toit la nuit. Les nazis massacrent les sans-abris. Jamais on n’a parlé de soi-même avec si peu de complaisance. »