La France est morte, vive la France : pour une deuxième révolution française

Achat Livre : La France est morte, vive la France : pour une deuxième révolution française - Karim Mahmoud-Vintam

Ce livre s'adresse à tous les démocrates-révolutionnaires, celles et ceux qui croient encore en un projet français et qui, refusant toute violence, aspirent néanmoins à une transformation radicale de la société. Depuis près de 40 ans, la France s'enfonce dans une crise multiforme, aujourd'hui approfondie par le terrorisme et la montée du radicalisme politique et religieux. Comment en est-on arrivé là et surtout comment en sortir ? Partant d'une analyse décapante de la situation actuelle, le présent ouvrage expose les contours d'un projet politique de réconciliation pour la France du 21e siècle. Réconciliation entre nous d'abord, pour dépasser les injustices et les fractures visibles et invisibles qui déchirent la société française. Réconciliation avec nous-mêmes ensuite, pour dépasser la schizophrénie propre à notre époque, qui aiguise les contradictions entre le producteur, le consommateur, le citoyen et l'habitant de l'écosphère qui cohabitent en chacun d'entre nous. Réconciliation avec le monde enfin, pour dépasser la peur de l'avenir qui paralyse le pays, faire de nouveau entendre une voix singulière dans le concert des nations, et proposer une voie originale vers une mondialisation plus durable et plus fraternelle.

Ma liste d'envies

La France est morte, vive la France : pour une deuxième révolution française

La France est morte, vive la France : pour une deuxième révolution française

Karim Mahmoud-Vintam

Caractéristiques du produit :
Livre, 288 pages
Référence : 9791093576107
Editeur : MARIE B
Vente Livre :                                    La France est morte, vive la France : pour une deuxième révolution française
                                     - Karim Mahmoud-Vintam
Achat Livre : La France est morte, vive la France : pour une deuxième révolution française - Karim Mahmoud-Vintam

Prix 16,90

disponible

La France est morte, vive la France :...